Arkham JCE-LCG FR

  • Decks

    Stats

    Reviews

    Critique - Le Musée Miskatonic

    Nous attaquons ici le tout premier pack Mythe du jeu, qui fait donc partie du cycle l'Héritage de Dunwich.
    L'objectif de cette revue est de donner mon avis à froid (sans partie de jouée) à un instant donné. Evidemment, il est peu probable qu'elle soit encore valable dans un an ou plus.
    A noter enfin que les différentes personnes qui participent à cette critique ne sont pas concernées avant de donné leur note, ce qui donner lieu à de drôle de surprises ;)


    L'échelle de notation est disponible sur la page d'accueil des reviews.

    Wells :
    Plusieurs cartes permettent de soigner des horreurs à l’heure actuelle. Elles coutent toutes relativement cher. Il s’agit là d’une carte neutre, donc utilisable par tous. Elle a pour moi été clairement conçu pour compenser des decks un peu trop gourmand en horreur et n’ayant pas de carte conçu pour en récupérer. Ni réellement bon, ni réellement mauvais, très spécifique.
    Fishiste :
    La plupart des investigateurs ont déjà accès à du soin d’horreur sans avoir à se saigner à blanc et le peu qui n’y ont pas accès peuvent bénéficier de l’aide de ceux qui y ont ; c’est du coop après tout !
    13nrv :
    Ca peut être utile avec des investigateurs qui sont particulièrement déséquilibré Vie/Santé mentale. A contre sens de ce que je viens de dire, ça peut se réfléchir sur Agnès, car nous permet d'utiliser les point de vie d'Agnès comme réserve pour des dégât directs.
    Wells :
    Voici l’inverse de la carte précédente. On serait tenté de faire la même conclusion, mais le nombre de cartes soignant les blessures et plus restreint. De plus, cette capacité peut déclencher le pouvoir d’Agnès, ce qui fait une différence. Très intéressant pour cet investigateur, pas mal pour les autres.
    Fishiste :
    Et vice versa...
    13nrv :
    Pareil que pour la pipe, intéressant pour les investigateur qui on un fort déséquilibre dans leur rapport vie/santé mentale.